Une offre d’accueil extrafamilial répondant aux besoins : développons les Tables de midi, par Sarah Diaz

Depuis 2010, La Chaux-de-Fonds a choisi de s’engager activement dans le développement de structures parascolaires afin de permettre aux parents de notre ville de mieux concilier vie familiale et professionnelle en offrant des places d’accueil de qualité aux enfants/élèves de La Chaux-de-Fonds.

Actuellement, beaucoup de familles ne peuvent pas vivre décemment avec un seul salaire et, ici comme ailleurs, les familles monoparentales sont réellement fréquentes,. Dès lors, il est indispensable pour les parents chaux-de-fonniers de pouvoir confier leurs enfants en toute confiance pendant le temps où ils sont au travail.

Ces structures offrent un accueil professionnel de qualité qui permet aux enfants de se rassasier (elles assurent en effet les petits-déjeuners et les dîners), de faire leurs devoirs et de se détendre dans des activités variées et adaptées à leurs besoins. C’est aussi et surtout l’occasion de faire l’expérience du vivre ensemble, l’apprentissage de la différence et la possibilité de développer de belles amitiés en étant encadré par une équipe formée et compétente.

Au fil du temps, l’offre s’est étendue et notre ville propose actuellement près de 475 places d’accueil à des enfants entre 4 et 12 ans pour un accueil de 711 enfants. Cet accueil est réparti dans diverses structures permettant une proximité avec l’immense majorité des collèges de la ville.

Cependant, la demande est croissante et malgré un grand effort de développement, La Chaux-de-Fonds n’arrive pas à répondre aux besoins de toutes les familles car la Ville continue de faire face à un manque structurel de ressources qui l’empêche de développer l’offre autant qu’elle le souhaiterait.

Mais notre cité sait être innovante ! En août 2018, elle a tenté une solution originale et ingénieuse en ouvrant une Table de midi pour permettre aux enfants de la 5e à la 8e année scolaire d’être accueillis à midi pour un repas sain et équilibré et un moment de convivialité. En effet, à partir de cet âge, une grande partie des enfants sont capables de rester de courts instants seuls le matin ou l’après-midi, mais il est encore nécessaire pour eux d’être encadrés à la pause de midi. Après une année scolaire d’expérience constructive, trois nouvelles Tables de midi ont vu le jour dès août 2019, ce qui permet actuellement d’accueillir 126 enfants !

Le parti socialiste a toujours été aux côtés des familles et est bien décidé à continuer. C’est pourquoi nous nous engageons à poursuivre nos efforts pour développer ce projet car nous sommes persuadés qu’il est indispensable d’offrir aux familles un accueil varié, professionnel et de qualité, un accueil qui puisse tenir compte des besoins des enfants au niveau physique, affectif et social.

Cela permettra aux parents de notre ville de mieux pouvoir concilier leur vie familiale et professionnel et aux enfants de s’épanouir, aussi en dehors de leur cellule familiale.

Nous sommes convaincus que l’attention portée aux familles est une nécessité absolue pour dynamiser La Chaux-de-Fonds et permettre à ses citoyens de s’y sentir bien. C’est à notre sens aussi un atout important à faire valoir pour encourager de nouvelles familles à s’installer dans notre métropole.

Pour une ville et une région créatives, bienveillantes et durables, par Katia Babey

Nous voyons s’éteindre sous nos yeux 40 ans de mondialisation égoïste et destructrice. Ce changement rapide est une opportunité pour construire une société plus juste et plus durable.

La crise du coronavirus ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique nous obligent à évoluer très rapidement vers de nouveaux modes de vie. L’hyper-individualisme et la mondialisation sans aucun respect pour notre environnement sont aujourd’hui dépassés. C’est la solidarité avec les plus faibles d’entre nous et la coopération qui nous permettront de redéfinir la notion de croissance et de bien-être qui ne pourront être que partagés. Si des efforts devront être fournis pour trouver des solutions, c’est principalement sur le champ des valeurs que les enjeux seront les plus importants : solidarité, égalité des chances entre hommes et femmes, ouverture au monde, respect de l’environnement et coopération. C’est à la mise en œuvre de ces valeurs que je m’engage, avec l’ensemble du Parti socialiste.

Pour une politique sanitaire qui prenne en compte l’ensemble des régions

La législature écoulée a été marquée par des difficultés financières importantes et se clôt sur une crise sanitaire sans précédent. Cependant, il faut aussi relever de belles victoires ! L’une de plus marquantes a été celle de l’initiative pour le maintien de deux hôpitaux de soins aigus dans notre canton. Le combat pour la sauvegarde d’un site de soins aigus dans les Montagnes a été l’un des plus difficiles que notre région ait eu à mener. Si le peuple neuchâtelois a voté « OUI » le 17 février 2017, nous devons rester attentifs à ce que cette volonté populaire se traduise dans les actes. Au nom du Parti socialiste, je m’engage à y veiller avec l’ensemble de la population de notre région.

Pour une meilleure conciliation de la vie familiale et professionnelle

Entre 2018 et 2019, nous avons pu créer 117 places pour les élèves en parascolaire, en introduisant notamment des « Tables de midi » essentiellement dans les collèges ; cela permet des économies de loyers, mais surtout de belles synergies avec l’école. Cette offre supplémentaire est indispensable pour que les parents, et plus particulièrement les mères, puissent concilier vie familiale et vie professionnelle dans les meilleures conditions possibles. Cette offre de places d’accueil extrafamilial est également un argument résidentiel, afin que les familles aient envie de rester dans notre ville ou de venir s’y installer.

Pour des infrastructures sportives rénovées et durables pour toutes et tous

La prochaine législature verra se réaliser une ambitieuse rénovation du site des Mélèzes. La rénovation de la piscine et des patinoires est attendue et elle sera axée sur deux éléments primordiaux : l’efficacité énergétique et la convivialité. Ce site, cher au cœur des chaux-de fonnières et des chaux-de-fonniers, qui accueille plus de 120’000 personnes par année, a besoin d’être modernisé dans le respect de l’environnement, tout en minimisant ses charges de fonctionnement. Nous avons la chance d’avoir l’une des plus grandes piscines de Suisse, nous nous engageons à en faire un modèle de référence sur le plan énergétique et environnemental.

Je m’engage également à réaliser le terrain des Foulets, réalisation déjà trop longtemps reportée à cause de plusieurs oppositions qui seront très probablement levées.

Pour une politique sociale équitable

Le service de l’action sociale accomplit des missions essentielles au bien-être et à la dignité des plus fragiles d’entre nous. Ce service communal a traversé des turbulences pendant de nombreuses années. Les causes de ces problèmes ont été identifiées durant cette législature et les solutions pour y remédier ont été mises en œuvre. La prochaine législature verra le développement d’un service de l’action sociale exemplaire, tant par la qualité des prestations délivrées que par le bien-être de ses bénéficiaires, de ses collaboratrices et de ses collaborateurs.

Des valeurs socialistes fortes

Les prochaines années seront marquées par la redéfinition de nos modes de vie et de vivre ensemble. La prochaine législature doit être guidée par des valeurs que le Parti socialiste a toujours promues, mais aussi par un retour des territoires. Non pas des territoires enfermés, repliés sur eux-mêmes… mais des communes, des régions et un canton, solidaires, coopératifs, innovants et ouverts au monde. C’est par ces valeurs que la prospérité partagée, le respect de l’environnement et la bienveillance à l’égard de toutes et tous pourront se concevoir et se réaliser.